Une excellente 35e édition !

La détermination des quelques 350 bénévoles, la belle température, les traditionnelles compétitions forestières, les activités incontournables et les populaires spectacles, ont permis au Festival du Bûcheux de Saint-Pamphile de connaître une très belle réussite du 26 au 30 août 2015.

C’est sous le thème : « La forêt, un bijou de chez nous ! » qu’un grand nombre de personnes venant de Saint-Pamphile et des environs, de partout au Québec, du Nouveau Brunswick ainsi que du Maine et du New Hamphshire ont choisi de venir se divertir et participer à la 35e édition du Festival du Bûcheux. Les festivaliers ont envahi le site du Festival enregistrant ainsi un achalandage de 30,000 visiteurs, soit près de 1 500 de plus que l’an dernier.

La programmation haute en couleur et diversifiée, convenait à tous les niveaux d’âge. Dès le vendredi soir à la suite de l’ouverture officielle, Geneviève Pelletier a offert une belle prestation musicale suivie du spectacle d’humour de Peter MacLeod. Samedi et dimanche, de grands noms sont venus fouler les planches du Festival : LBA Band, The Hooks, Alter Ego. Une place de choix a aussi été faite aux artistes locaux : The Big River Band (Yanick Lavoie et son band), The Pedro & The Streets (Luc-Olivier Bélanger et sa gang) et The Junior’s Band (Scott et Steven Chabot, Charles-Antoine Brochu, Heïdi Thibodeau et Catherine Drouin).

Mario LaPolice et Emanuel Chainé de Saint-Boniface, grands gagnants de la finale de sciage de bois de chauffage. (Crédit photos : Cynthia Bédard)
Mario LaPolice et Emanuel Chainé de Saint-Boniface, grands gagnants de la finale de sciage de bois de chauffage. (Crédit photos : Cynthia Bédard)

Des activités forestières, sportives, culturelles et sociales telles que : abattage à la hache, biathlon et triathlon du Bûcheux, sciotte, godendart, compétition de chargeuses, sciage de bois de chauffage, abattage de précision, concours de bouillage, visite à l’usine de sciage Maibec Inc, soirées dansantes, bingo, tournois sportifs et de cartes, la tire de chevaux, la parade ainsi que les feux d’artifices ont connu une belle popularité. Une exposition de machineries a fait aussi partie de cet événement. Un terrain de camping était disponible à moins de 500 m du site pour la durée du festival. De plus, 720 déjeuners ont été servis au Brunch des Placoteux et Placoteuses.

Les enfants ont également pu s’amuser grâce aux activités du Village de Pistoc où des structures gonflables les attendaient, ils ont fait aussi la rencontre des clowns Clod’O et Atchoum, la mini-ferme Napolie, le spectacle musical participatif et énergisant Samajam. Les passionnés de produits agroalimentaires et d’artisanat ont été choyés par les nombreux kiosques installés à la Place des Artisans.
Des moments d’émotions aussi à l’intéressante conférence donnée par Monsieur Pierre Daigle, natif de Saint-Pamphile, il s’est livré sur l’accident qui a chaviré sa vie. Cet homme d’affaires a vu son parcours basculer du jour au lendemain suite à un important traumatisme crânien qui l’a mené au gouffre.

Notons aussi la présence de l’équipe de tournage de la populaire émission Sucré Salé qui nous a rendu visite. Un reportage est diffusé sur leur site Web et sur Facebook.

Catherine Lemelin, présidente de la 35e édition du Festival du Bûcheux de Saint-Pamphile accompagnée de la mascotte Pistoc. (Crédit photo : Diane Bérubé)
Catherine Lemelin, présidente de la 35e édition du Festival du Bûcheux de Saint-Pamphile accompagnée de la mascotte Pistoc. (Crédit photo : Diane Bérubé)

Une partie des recettes sera remise à la Commission municipale des loisirs de Saint-Pamphile, le montant exact vous sera dévoilé un peu plus tard. Les profits amassés annuellement par le festival permettent de réduire le coût des inscriptions des activités et rendent possible aussi l’élaboration de nouveaux projets aux organismes.

Mme Catherine Lemelin présidente des deux dernières éditions se dit très heureuse du résultat obtenu et félicite les précieux bénévoles qui ont généreusement donné temps et énergie. Elle passe donc le flambeau à M. Alexandre Bourgault, qui la succèdera pour les 36e et 37e éditions du Festival du Bûcheux.